Huawei - Global connectivity index 2018

La société de télécommunications Huawei publie annuellement un rapport sur la connectivité digitale des pays à travers le monde. La plus récente édition de ce rapport a été publiée mi-2018 et comprend une analyse comparative de 79 pays, dont pour la première fois cette année aussi le Luxembourg. A cet effet, le rapport se base notamment sur un indice composite dénommé « Global connectivity index » (GCI) pour suivre les investissements dans les infrastructures de technologies de l’information et de la communication (TIC) et pour déterminer comment les pays déploient les réseaux à haut débit et les technologies-clés en faveur de la transformation digitale au sein du monde des affaires, des villes et des autorités publiques. Le GCI se base sur 40 indicateurs pouvant obtenir un score entre 1 (performance faible) à 10 (meilleure performance), répartis de manière équitable en quatre grands piliers :

  • Offre : investissements dans les TIC, lois relatives aux TIC, bande passante, etc ;
  • Demande : transactions ecommerce, nombre de souscriptions mobiles à haut débit, etc ;
  • Expérience : expériences dans les centres de données, big data et cloud, etc ;
  • Potentiel : dépenses en R&D, brevets TIC, force de travail IT, etc.

Le classement mondial est mené par les Etats-Unis (78/100), suivis par Singapour (75) et la Suède (73). Le Luxembourg est classé 13ème au niveau mondial (63). Les Pays-Bas se classent 8ème (67), l’Allemagne 14ème (63), la Belgique 18ème (61) et la France 19ème (61). Le Luxembourg, et l’ensemble de ses pays voisins, font donc partie de la catégorie des 20 pays définis comme étant les pionniers (« frontrunners »), utilisant de manière intelligente la connectivité pour accélérer la croissance de l’économie digitale.

Au niveau de l’UE, le classement est mené par la Suède, le Royaume-Uni (70) et la Finlande (68). Le Luxembourg se classe 6ème dans l’UE. Les Pays-Bas se classent 5ème, l’Allemagne 7ème, la Belgique 9ème et la France 10ème.

En ce qui concerne plus particulièrement les quatre grands piliers du GCI, le Luxembourg performe de la manière suivante :

  • Offre : score de 56/100 ;
  • Demande : score de 66/100 ;
  • Expérience : score de 68/100 ;
  • Potentiel : score de 62/100.

 

 

Finalement, les auteurs du rapport dressent le constat suivant sur les forces du Luxembourg et les opportunités qui s’offrent :

  • « Luxembourg has outperformed the global average in all dimensions of ICT assessment and is one of the leading countries for connectivity, digital skills and Internet usage. It has scored maximum score for its computer household, smartphone penetration and MBB subscription rate. User’s experience measured under internet participation rate has also achieved maximum score. Luxembourg has reached a very high or even full degree of coverage both for fixed and fast broadband, and for mobile 4G broadband. In recent years the Grand Duchy has been boosted considerably by the development of innovative high-tech businesses in the sectors of e-commerce, digital content, cloud computing, big data and e-payment ».
  • « The Luxembourg government presented its 'Digital Lëtzebuerg' initiative that aim is to strengthen and consolidate in the long term the country's position in the ICT field. The guiding principle behind the initiative is to diversify the economy, to the benefit of the citizens and all of the socio-economic sectors. This initiative implemented by bringing together experts from the public and private sectors and from academic circles to focus on key topics such as the development of telecom infrastructures, support for innovation and access to financing for start-ups, promote innovation in services to the financial sector ('FinTech'), e-skills, e-administration and to promote Luxembourg assets in other countries ».
Dernière mise à jour