fDi Intelligence - 2017 Greenfield FDI Performance Index

fDi Intelligence, une division de la Financial Times, a publié en août 2018 une nouvelle édition de son étude annuelle sur les investissements greenfield dans une série de pays par rapport à la taille de leur économie : le Greenfield FDI Performance Index (GPI). Un indice GPI de 1 indique que la part de l’investissement direct étranger (IDE) entrant dans un pays équivaut à la part relative de son économie dans le PIB mondial. Un indice supérieur à 1 indique que la part de l’IDE est supérieure à la taille relative de l’économie et un indice inférieur à 1 indique que la part de l’IDE est inférieure à la taille relative de l’économie. L’indice fait uniquement référence à l’IDE greenfield et exclut ainsi les fusions et acquisitions, les prêts intra-entreprises et d’autres formes d’investissements transfrontaliers. Dans cette nouvelle édition, 92 territoires ont été analysés.

Le Luxembourg, avec un indice de 4,38 et un total de 46 projets en 2017, attire plus que quatre fois d’IDE que ne laisserait présager la taille de son économie. Le Luxembourg se classe 1er dans le classement régional des pays de l’Europe de l’Ouest, devant l’Irlande qui a occupé cette première place en 2016. Au sein de l’UE, le Luxembourg se classe en 4ème position. Ce classement UE est mené par la Lituanie (7,66), la Bulgarie (5,11) et Malte (4,73). La Belgique (1,99), les Pays-Bas (1,91), la France (1,6) et l’Allemagne (1,34) affichent des indices moins élevés que le Luxembourg.

Selon les auteurs de l’étude, le Luxembourg a attiré un nombre record de projets IDE greenfield en 2017. Un peu moins de 40% de ces IDE envers le Luxembourg ont été liés au secteur financier.

 

Dernière mise à jour