Tableau de bord national de la compétitivité

Afin d'accompagner les travaux du Comité de coordination tripartite sur le sujet de la compétitivité, le gouvernement avait mandaté, en début 2004, Monsieur Lionel Fontagné, professeur en Sciences économiques à l'Université Paris I (Sorbonne) et co-auteur du rapport "Compétitivité" pour le Conseil d'analyse économique (CAE) français.

Le professeur Fontagné a plus particulièrement eu pour mission de présenter, à l'adresse du gouvernement luxembourgeois et du Comité de coordination tripartite, un rapport sur la position compétitive du Luxembourg en y formulant des pistes de réflexion. En outre, ce rapport comportait une proposition pour un tableau de bord de la compétitivité sous forme d'un cahier d'indicateurs, divisé en plusieurs catégories identifiées comme fondamentales pour la compétitivité de l'économie luxembourgeoise. Le Rapport Fontagné a permis de lancer le débat au sein du gouvernement et avec les partenaires sociaux. L'Observatoire de la compétitivité (ODC) a ensuite mis en place le tableau de bord national. Le gouvernement dispose ainsi d'un instrument permettant de mesurer et d'évaluer la position compétitive du Luxembourg. Depuis la première édition en 2006, l'ODC met le tableau de bord national de la compétitivité à jour annuellement.

Après dix ans de bons et loyaux services une révision du tableau de bord national s'est avérée nécessaire. En effet, le Ministre de l'Economie et du Commerce extérieur a exprimé en 2013 le souhait de procéder à une refonte du tableau de bord. Par le biais d'une auto-saisine, le Conseil économique et social (CES) a donné suite aux demandes et constats exprimés. Le CES a mis en place une commission de travail pour réviser le tableau de bord national de la compétitivité, conjointement avec le STATEC et l'ODC. La commission de travail a décidé de faire une mise à plat de tous les indicateurs utilisés actuellement au Luxembourg et de repenser un nouveau tableau de bord, regroupant les indicateurs les plus pertinents aux yeux du CES. Lors de son Assemblée plénière du 8 juillet 2016, le CES a adopté, à l'unanimité, son avis "Le système d'indicateurs national". Sur ce, l'ODC a mis en place un nouveau tableau de bord national modernisé et restructuré. Compte tenu de l'approche de la compétitivité au sens large, que le CES définit comme "la capacité d'une nation à améliorer durablement le niveau de vie de ses habitants et à leur procurer un haut niveau d'emploi et de cohésion sociale tout en préservant l'environnement", le nouveau tableau de bord national élaboré par l'ODC couvre les dimensions de compétitivité, de bien-être et de durabilité tout en assurant un certain équilibre entre les aspects économiques, sociaux et environnementaux. C'est un instrument flexible qui peut évoluer au fil du temps et être adapté en cas de besoin. Il est mis à jour par l'ODC et les résultats sont publiés annuellement dans le Bilan Compétitivité. Le nouveau tableau de bord est destiné à constituer l'outil de travail de référence du dialogue social et à enrichir le débat public.

 

Les indicateurs du nouveau tableau de bord sont regroupés dans trois catégories, à savoir "Economie", Social" et "Environnement". Les indicateurs du tableau de bord sont analysés de trois manières différentes et complémentaires:

  1. La position du Luxembourg est analysée par rapport à la moyenne européenne (à partir des pays pour lesquels les données sont disponibles).
    • Si la performance du Luxembourg est meilleure de plus de 20 % que la moyenne UE, l'indicateur est classé en "vert" (position favorable) ;
    • Si la performance du Luxembourg se situe entre +20 % et -20 % de la moyenne UE, l'indicateur est classé en "orange" (position neutre) ;
    • Si la performance du Luxembourg est pire de plus de 20 % que la moyenne UE, l'indicateur est classé en "rouge" (position défavorable).
  2. Les performances absolues du Luxembourg sont analysées à travers le temps, c'est-à-dire que les données les plus récentes sont comparées aux valeurs de l'année antérieure.
  3. L'ODC calcule un indicateur synthétique (indicateur composite) qui résume les performances des pays dans une seule valeur numérique. Cet outil permet d'établir un classement de pays en fonction de leur compétitivité, aussi bien au niveau général qu'au niveau des trois aspects "Économie", "Social" et "Environnement".

 

La transparence est une caractéristique importante du tableau de bord. La méthodologie appliquée est décrite en détail dans le Bilan compétitivité, disponible dans la rubrique "Publications". Les fichiers Excel ci-dessous comprennent les données brutes des indicateurs de base utilisés, regroupés par catégorie.

Cependant, ces fichiers ne contiennent pas les estimations des données manquantes et le traitement des valeurs aberrantes. Ces fichiers sont mis à votre disposition sur simple demande par e-mail (observatoire@eco.etat.lu).

Dernière mise à jour